Les tests IELTS et Toefl comportent chacun 4 épreuves : Reading, Listening, Writing et Speaking qui permettent d’évaluer de façon objective le niveau d’Anglais des candidats et leur capacité à suivre des cours en Anglais dans l’enseignement supérieur. C’est cette dernière épreuve, le Speaking, qui pose souvent le plus de problèmes aux étudiants Français car l’enseignement de l’Anglais en France est plus orienté vers l’écrit que vers l’oral et un bon niveau d’expression orale nécessite l’acquisition d’un certain nombre d’automatismes.

Points communs et différences entre Ielts et Toefl pour l’épreuve de Speaking:

  • pour l’IELTS l’épreuve se déroule face à un examinateur alors que pour le TOEFL, vous vous exprimez dans le micro face à un écran d’ordinateur.
  • pour le Toefl, l’épreuve de Speaking dure 20 minutes et comporte 6 tâches. Les 2 premières tâches sont indépendantes et consistent à décrire quelque chose de familier (objet ou personne) et à exprimer une opinion sur un sujet d’intérêt général. Les 4 autres tâches consistent à résumer ou à commenter en 1 minute une situation après une lecture à effectuer ou un dialogue à écouter durant un temps limité (45 secondes en général). La réponse est précédée d’un temps de préparation et de réflexion (20 à 45 secondes) qui permet de prendre quelques notes pour organiser ses idées et structurer sa réponse.
  • pour l’IELTS, l’épreuve de Speaking dure 11 à 14 minutes et se divise en 3 parties : présentation et entretien (4 à 5 minutes sur des sujets de la vie courante, exposé individuel (1 minute de préparation et 2 minutes de restitution sur un sujet choisi par l’examinateur), approfondissement (4 à 5 minutes pour développer des opinions à partir du sujet de la partie précédente).

 

Les 7 consignes à appliquer pour l’épreuve de SPEAKING de l’Ielts ou du Toefl :

Nous vous conseillons l’appliquer les 7 conseils ci-dessous pour progresser de manière significative dans votre expression orale :

  1. Entrainez-vous en temps réel face à un vrai prof d’Anglais natif

    On ne s’entraine pas pour cette épreuve face à un ordinateur ! Un professeur d’Anglais natif est seul capable de vous aider à corriger vos erreurs.

  2. Ecoutez attentivement toutes les questions avant d’y répondre !

    Attention de ne pas passer à côté de la question ! Prenez le temps avant de répondre !

  3. Enrichissez votre vocabulaire permettant d’exprimer une opinion avec toutes ses nuances

    La langue anglaise est riche de nuances ! Utilisez toutes ces nuances pour exprimer votre opinion en particulier en ajoutant des adverbes

  4. Faites des phrases simples mais pas trop simples !

    Montrez que vous pouvez sortir du schéma « sujet-verbe-complément » en introduisant des subordonnées relatives, conjonctives ou complétives et si possible une forme passive (très utilisée en Anglais !)

  5. Ne « plaquez pas » des expressions idiomatiques trop sophistiquées

    … et que vous ne maitrisez pas parfaitement de manière naturelle !

  6. Attention aux mots inventés plus ou moins dérivés du Français et aux « faux-amis »

     …comme « actually », « eventually », »deceive », « figure », etc … L’emploi à mauvais escient de ces mots est fortement pénalisé !

  7. Prenez soin d’enchainer vos idées avec des mots de liaison variés

    … et/ou de relier vos phrases avec des conjonctions de subordination en faisant bien attention à la construction.

 Conclusion :

Même si vous êtes à l’aise à l’oral, ne sous-estimez pas la préparation de l’épreuve de Speaking ! Suivez nos conseils et faites appel à des anglophones spécialistes du Toefl ou de l’Ielts pour vous entrainer !

 

Share This