Comment retrouver le chemin de la réussite scolaire grâce au coaching ?

Le cas de Maxime est un cas typique observé couramment lors du passage en Seconde. L’entrée au lycée est en effet une période de changements multiples pour les adolescents qui peuvent y perdre une partie de leur confiance en soi.

La situation initiale :

Maxime est un élève de Seconde bien dans sa peau : enthousiaste, sociable, motivé.

Il est très sportif, adore la lecture et est curieux de tout.

Il est attentif en classe et s’entend très bien avec ses parents et sa sœur aînée.

Jusqu’en 3è, sans effort, il était parmi les 3 premiers de sa classe.

Mais depuis la rentrée au lycée, les résultats s’effondrent dans toutes les matières et Maxime commence à douter de ses capacités!

Ni lui, ni ses parents ne comprennent ce changement. Les bulletins trimestriels pointent un manque de travail et également un travail superficiel.

Et pourtant depuis la rentrée et ses premières mauvaises notes, il passe beaucoup d’heures dans sa chambre à travailler.

Que se passe-t-il ?

Le diagnostic du coach :

Le travail mené avec le coach va révéler rapidement que Maxime n’a pas encore su s’adapter au moule des exigences de son nouveau lycée mais aussi qu’il ne sait pas apprendre car il n’a jamais eu besoin d’apprendre ! Il ne sait donc pas quoi mémoriser et comment rendre cette information mémorisée non volatile avant de pouvoir la restituer.

De plus, Maxime aime apprendre mais il a besoin de savoir « à quoi servent les notions enseignées » pour être motivé.

Au collège, tout était facile, le niveau de la classe était assez faible et son excellente mémoire lui permettait de passer un temps minimum sur ses leçons. Mais cette excellente mémoire est surtout une mémoire visuelle, « photographique ».

Désormais les exigences du lycée ne sont plus les mêmes !

En Maths ou en physique, toutes les imprécisions sont lourdement sanctionnées. Le professeur attache beaucoup d’importance à la rigueur du raisonnement et à la rédaction de la démonstration.

En Français ou en Histoire, les devoirs demandent une lecture attentive des sujets et une restitution sélective des connaissances acquises. Faute de quoi on accuse Maxime soit de « hors sujet » soit de n’avoir traité que partiellement la question.

Il ne suffit plus d’apprendre, il faut comprendre ! Il ne suffit plus de « recracher » simplement son cours ! Il faut digérer les nouvelles notions, les raccrocher à d’autres connaissances déjà acquises antérieurement afin de bien les intégrer et les mémoriser. Il faut aussi s’entrainer sur des exercices d’application pour bien comprendre le « à quoi sert » et le « comment s’en servir » afin d’être prêt à restituer les connaissances le jour du contrôle.

Les recommandations du coach scolaire et la mise en œuvre du coaching

Tout d’abord un peu d’organisation dans le travail scolaire, améliore notoirement les résultats et la confiance en soi : mieux gérer son agenda pour anticiper les contrôles, faire un planning de révisions avant les interros, apprendre à faire des « fiches intelligentes ». Ce sera le premier objectif de Maxime !

Dans les matières littéraires, Maxime va aussi s’engager à passer plus de temps à lire les sujets qui lui sont donnés et à organiser ses connaissances avant de se lancer dans la rédaction. Faire un plan, c’est important ! Le coach va lui enseigner différentes techniques pour y parvenir. C’est à lui de les expérimenter pour le prochain devoir et de découvrir celle qui lui convient le mieux ! Ce sera son deuxième objectif.

Enfin, travailler sa mémoire pour mieux apprendre et mieux comprendre sera son 3è objectif. Plusieurs séances de coaching seront donc consacrées à des techniques de mémorisation lui permettant de mieux faire fonctionner sa mémoire.

Maxime va devoir aussi prendre quelques cours particuliers en maths pour renforcer ses bases qui sont parfois un peu approximatives et améliorer la rédaction des résolutions de problèmes.

Le résultat obtenu grâce au coaching scolaire

Après une dizaine de séances de coaching et quelques heures de cours particuliers de maths pendant les vacances de Pâques, Maxime est revenu dans les 5 premiers de sa classe au troisième trimestre et semble prêt à aborder sa classe de Première avec confiance. Ses parents ne le harcèlent plus de questions sur son travail et ses résultats scolaires. Eux aussi ont retrouvé confiance !

Découvrez nos différentes formules de coaching scolaire (organisation/méthodologie, motivation, orientation, gestion du stress )

Vous faites face à un cas similaire ? Vous vous demandez si les problèmes scolaires de votre adolescent relèvent de l’approche du coaching ? N’hésitez pas à nous contacter pour en parler !

Share This