Un sujet d’annales SES du BAC ES : plan détaillé (corrigé)

le sujet : Quelle politique pour l’emploi ?

  1. Introduction : le travail source d’intégration sociale, le chômage source de déclassement et d’exclusion sociale.

  2. Photographie du chômage en France

    1. Évolution du taux de chômage (>10% de la pop active soit +3pts entre 2007 et 2015)
    2. Augmentation de la durée moyenne de chômage (>1 an)
    3. Chômage des jeunes et des seniors
    4. Évolution des types de contrats et de la précarité de l’emploi
  1. Les politiques classiques de relance économique pour lutter contre le chômage

    1. La relance par l’offre : allègement du coût du travail permettant une amélioration des marges des entreprises qui peuvent alors embaucher
      1. par allègement de la fiscalité (IS essentiellement)
      2. par allègement des cotisations sociales (ex CICE)
    2. La relance par la demande : relance de la consommation par la hausse des salaires (ex : hausse du SMIC) et/ou la baisse des taux d’intérêts qui provoque ensuite une augmentation de la production suivie d’embauches.
  2. Les solutions complémentaires pour relancer l’emploi

    1. La formation des chômeurs : restaurer l’employabilité des chômeurs peu ou pas qualifiés (aide financières à l’embauche, contrats « jeunes », etc …)
    2. La flexibilisation de l’emploi :
      1. Flexibilité quantitative externe : INTERIM/CDD
      2. Flexibilité quantitative interne : heures supp, temps partiel
      3. Flexibilité qualitative interne : ateliers flexibles
      4. Flexibilité salariale : salaires variables « au mérite »
    3. La déréglementation et les incitations au retour à l’emploi
      1. Alléger le Code du Travail afin de fluidifier le Marché du Travail
      2. Privilégier les accords d’entreprise par rapport aux accords de Branche dans les conventions collectives
      3. Modifier la politique d’indemnisation des chômeurs (contrôles, allocations dégressives, incitation à la reprise d’activité, etc …)
  1. Conclusion

Les différentes politiques pour l’emploi menées depuis plus de 30 ans ne font pas l’unanimité et n’ont pas démontré une efficacité évidente. Des blocages subsistent  et de nouvelles interrogations apparaissent (uberisation des métiers, robotisation de la production) qui poussent à s’interroger sur la capacité réelle à réduire le chômage de manière durable et provoque une réflexion sur l’évolution des modèles actuels (ex : Revenu Universel).

 

—>Suivez nos conseils pour préparer l’épreuve de SES du BAC ES et entrainez-vous sur un autre sujet